7926398-12317405

 

Ainsi, conformément aux orientations du Chef de l’Etat, le processus de dématérialisation des démarches administratives est devenue une réalité pour la création d’entreprise, le permis de de construire, le paiement de taxe, le commerce transfrontalier, les formalités liées au registre du Commerce et du Crédit Mobilier (suretés, K bis, nom commercial…), dans le but de simplifier les procédures et d’optimiser les délais d’instruction des dossiers. Cette ambition part d’une conviction profonde que l’Administration, d’une manière générale, est un véritable levier du développement économique et social et devrait accroitre sa performance. L’automatisation des procédures administratives constitue le
premier axe stratégique du PREAC. Elle vise à doter les administrations de procédures dématérialisées efficaces tout en assurant la sécurité et la confidentialité des transactions. La généralisation des procédures automatiques est aujourd’hui possible dans la mesure où le cadre légal et réglementaire ainsi que les infrastructures de base sont déjà en place. L’ADIE, l’ARTP, l’APIX, le BOM, le GIE Gaindé 2000, en mettant en synergie leurs ressources, pourront accompagner l’Administration centrale et les collectivités locales à réaliser cet objectif de développement. Parallèlement à la dématérialisation des procédures administratives, les réformes structurelles et sectorielles ont été entreprises pour maitriser les coûts des facteurs de production, assainir l’environnement juridique
et fiscal et promouvoir l’investissement à fort impact dans les régions. Dans ce cadre, la loi sur le Partenariat Public-Privé a été initiée pour permettre l’accélération des investissements dans les secteurs stratégiques de l’économie et offrir ainsi des opportunités d’emplois des jeunes.

 

 SOURCE :  http://investinsenegal.com/IMG/pdf/apix_r89-5.pdf